programme catéchèse pour tous

Juillet 2018

La catéchèse en 10 questions...

Anne Drugmand et Axelle Baise ont été désignées par notre évêque Guy Harpigny comme animatrices pour faire vivre la catéchèse sur la paroisse de Mons. Depuis le synode 2012-2013 qui a remodelé le paysage de notre Eglise diocésaine, 7 églises forment la Paroisse de Mons : Ste-Waudru, St-Nicolas, Notre-Dame de Messines, Ste-Elisabeth, le Sacré-Cœur (rue du Pourcelet), St-Martin à Hyon et Saint-Martin à Ghlin.

La catéchèse, elle, est organisée sur 3 pôles : le centre-ville (à Ste-Waudru, au Sacré-Cœur, et à Messines), à Hyon, et Ghlin. Toute personne peut rejoindre facilement un de ces lieux pour la catéchèse.

Nous les avons rencontrées pour leur poser quelques questions au sujet de la catéchèse.

1. Anne et Axelle, vous êtes responsables de la catéchèse à Mons. Qu’est-ce que la catéchèse ?

Le mot catéchèse vient du grec et signifie « faire écho », « faire résonner ». On évoque ici la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ... la laisser résonner en nous et dans le monde où nous vivons. On utilise volontiers l’image du chemin pour décrire la catéchèse : « Tous en chemin ! » est l’appel récurrent lancé tout au long de l’année. La catéchèse, c’est le cheminement avec les femmes, les hommes et les enfants de notre temps pour trouver un sens à la route de notre vie.

La catéchèse, ce ne sont pas d’abord des choses qu’on enseigne (les cours de religion le font très bien), mais avant tout des rencontres que l’on vit et qui nous mènent à la rencontre du Christ.

2. Quelle forme prend la catéchèse ici à Mons ?

A Mons, comme partout dans le diocèse de Tournai depuis le 1er septembre 2015, la catéchèse se fait à deux niveaux. Il y a la catéchèse existante, que nous connaissons tous, celle qui prépare à devenir chrétien en recevant les sacrements, tant pour les enfants, que les adolescents ou les adultes. Et il y a la catéchèse qui englobe toute la paroisse, qui est continue, et qui est une catéchèse pour tous car personne n’est exclu de la catéchèse, quel que soit l’âge : nous sommes tous en chemin avec le Seigneur et ce chemin n’est jamais fini !

Dans une catéchèse qui est une démarche continue pour vivre en chrétien, les sacrements ne sont plus considérés comme un but, une fin en soi, comme un diplôme que l’on recevrait, mais au contraire, ils sont des étapes qui aident chacun dans sa démarche de foi.

Concrètement, il y a 4 ou 5 rencontres spécifiques pour tous ceux qui demandent à recevoir un sacrement. Elles sont adaptées à l’âge des personnes, enfants, adolescents, ou adultes.

Parallèlement, la démarche paroissiale de catéchèse continue pour tous, appelée « Tous en chemin » chez nous, consiste en 4 ou 5 joyeux après-midis intergénérationnels avec diverses activités centrées autour d’un thème !

Même s’il faudra toujours quelques catéchistes, quelques spécialistes pour organiser la catéchèse, tout cela ne peut se faire et s’organiser que si chacun dans la communauté se sent appelé et se découvre catéchète, c’est-à-dire partenaire dans la manière d’organiser la catéchèse et de la programmer. Cela devient tout un travail d’équipe. L’enjeu pour tous est de faire une authentique expérience d’Eglise : dialogue, participation, service, don de soi...

3. Quels ont été les points forts de l’année de catéchèse qui vient de s’écouler ?

Evidemment, les temps forts sont, bien sûr, les étapes de foi : la Veillée pascale où des adultes et des enfants ont été baptisés, les baptêmes et les premières communions, la confirmation des enfants le 7 mai, etc...

Mais toute l’année est un point fort pour nous ! Dès l’inscription, quand les personnes viennent à notre rencontre, nous les accueillons, et toute l’année, au travers des rencontres, nous apprenons à les connaître, connaître les enfants, ce qui fait les joies et les difficultés de leur vie ! Et quelle joie de voir ces personnes créer du lien, proposer leur aide, leurs dons afin de venir enrichir la catéchèse !

Cela s’est très concrètement manifesté lors du Goûter de Noël suivi de la marche aux flambeaux, ou bien lorsqu’au terme d’une activité à l’église de Ghlin, nous nous sommes retrouvés devant un magnifique buffet de gâteaux faits maison !

Ou encore lorsque le 18 mars dernier, par un froid piquant et glacial, quelques 200 personnes se sont retrouvées pour vivre une marche de Carême que nous n’oublierons pas ! Là aussi, bien des parents se sont proposés pour animer des ateliers tout au long de cette marche. Une paroissienne s’est même proposée pour une distribution de cacao chaud pour tous avant de revenir vers l’église !

4. Qui est le Christ pour vous ?

Dans notre bureau, nous avons accroché une céramique portant une croix et cette Parole : « Force de Dieu dans notre faiblesse », ainsi qu’un crucifix avec la représentation des disciples d’Emmaüs. Je pense que cela résume bien notre confiance en Dieu : nous sommes et nous nous sentons toutes petites devant la tâche à accomplir, mais le Seigneur nous donne ce qu’il faut pour l’accomplir : les personnes, l’énergie, la joie, le courage, ...

Il nous donne tout cela au travers de sa présence, dans le Pain et la Parole, comme il l’a promis. « Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » Le Christ est une personne qui marche avec nous. Il nous précède, il nous suit, ou bien il est à nos côtés.

5. Y a-t-il une rentrée de la catéchèse ?

Oui ... et non. La catéchèse, normalement, ne prend pas de vacances, c’est toute l’année qu’on est invité à suivre le Christ !

Cependant, en pratique, il est vrai que les activités de catéchèse se calquent plus ou moins sur l’année scolaire. De ce fait, en septembre, nous aimons voir ou revoir tous les parents qui ont un ou plusieurs enfants en catéchèse, que ce soit pour une première communion, un baptême, ou une confirmation.

Néanmoins, c’est toute l’année que la catéchèse peut être rejointe. Des enfants, des ados et des adultes peuvent être aussi accompagnés en juillet ou en août, selon la demande.

6. Comment s’organise la reprise en septembre ?

Un formulaire est à imprimer, remplir et signer, et à rapporter lors d’une permanence. L’inscription n’est prise en compte que lorsque les informations demandées par le document sont complètes (voir site internet www.paroisse-mons.be)

Lors de la permanence, nous faisons connaissance avec les parents, nous expliquons le cheminement et remettons l’agenda des rencontres durant l’année.

Concrètement, pour devenir chrétien entre 7 et 10 ans, 3 années de catéchèse en continu sont proposées. Le baptême et/ou la première communion sont proposés en avril/mai de l’année 1. La confirmation est proposée à la fin de l’année 3.

On entend par année la durée de 10 mois environ à raison de 1 à 2 rencontres par mois.

Pour les jeunes de plus de 10 ans et les adultes, le cheminement est personnalisé. Il dure 10 mois minimum mais peut s’étendre au-delà, cela dépend de la personne accompagnée.

7. Y a-t-il quelque chose à payer ?

Nous demandons en effet lors de l’inscription une participation aux frais de 25 euros par an et par enfant, qui comprend les divers livres ou livrets et objets qui aident à structurer le cheminement de foi de la personne, ainsi que le matériel des animations. Nous n’avons pas d’autres ressources que cette participation des parents (mis à part quelques collectes). Attention, l’année de la confirmation (année 3), le montant est plus élevé en raison d’un week-end de retraite.

Néanmoins, nous expliquons toujours que ces montants ne doivent pas être un frein pour la catéchèse. Les personnes en difficulté financière viennent nous en parler en toute simplicité.

8. Mon enfant est handicapé ou a un retard mental, peut-il venir à la catéchèse ?

Personne n’est exclu de la catéchèse !

Un cheminement adapté est conçu en concertation avec la famille.

9. Est-on obligé d’aller à la messe tous les dimanches ?

Est-on obligé d’embrasser notre enfant ou notre conjoint toutes les semaines ? de manger chaque semaine ? de prendre un bain chaque semaine ?

Non bien sûr, mais si nous voulons continuer à aimer pleinement ou vivre sainement, il vaut mieux prendre ces habitudes qui vont de soi.

Nous prenons soin de notre corps, nous prenons soin de notre esprit en étudiant, en apprenant, en se cultivant. Et notre âme, notre dimension spirituelle, notre lien à « plus grand que nous », comment les nourrissons-nous ?

Notre évêque Guy Harpigny est clair : la liturgie du dimanche est le socle de la catéchèse. C’est pourquoi, de nombreuses réunions de catéchèse se font avant ou après la messe du dimanche, et la messe fait partie du temps de catéchèse. Cette messe est en général participative pour les enfants, et les parents qui les accompagnent.

Si nous voulons connaître celui que nous suivons, celui à qui nous nous attachons, on ne peut le faire qu’en se mettant à son école. La célébration du dimanche (ou samedi soir) est le lieu par excellence où les chrétiens se réunissent pour faire corps avec le Christ.

Lors de la séance d’accueil, nous proposerons cette année un petit livre pour aider le jeune à vivre régulièrement la messe.

10. Quand mon enfant sera confirmé, y a-t-il quelque chose de prévu pour lui ?

Oui, nous avons la chance d’avoir dans notre diocèse un Service « Pastorale des Jeunes » qui ne manque pas d’idées et de projets pour que les jeunes confirmés puissent grandir en chrétien et continuer à nourrir leur foi. Un joli agenda est édité chaque année avec toutes les activités et week-ends possibles, de 10 à 35 ans !

D’autres questions ?           N’hésitez pas à contacter Anne Drugmand ou Axelle Baise.

A bientôt !

Pour plus de renseignements, cliquer ici

Contact

Pour toutes vos questions, contactez la paroisse de Mons grâce à notre formulaire en ligne.

 

Nous contacter

Le pape François

Pontifex_fr Joie, prière et gratitude sont les trois attitudes qui nous préparent à vivre Noël de manière authentique. #Avent
Pontifex_fr Voilà la première étape pour grandir dans le cheminement de foi : écouter. Avant de parler, écouter.
Pontifex_fr Le commencement de la foi c’est sentir qu’on a besoin du salut. C’est la voie qui prépare la rencontre avec Jésus.
Pontifex_fr L'Avent est le temps pour accueillir le Seigneur qui vient à notre rencontre, pour regarder vers l'avenir et nous préparer au retour du Christ. #Avent